• Principe

Les Machines-Outils à Commande Numérique sont les évolutions des machines-outils conventionnelles. Elles ont les mêmes organes principaux.

Pour piloter la machine, plus de volants ou de manettes, mais un pupitre de commande qui permet à l’opérateur de manipuler par l’intermédiaire du Directeur de Commande Numérique (DCN) la machine. De plus elles sont équipées d’un magasin d’outils

Une MOCN est un système automatisé, elle est donc composée de deux parties complémentaires :

  • La partie opérative qui permet de réaliser mécaniquement les mouvements de coupe et d’avance, chaque mouvement étant obtenu par un axe numérique piloté par la partie commande.
  • La partie commande qui gère et coordonne toutes les actions exécutées par la partie opérative.

  • Pourquoi utiliser des MOCN ?

Malgré un coût important, les M.O.C.N. permettent :

  • D’améliorer la productivité (Diminution des temps d’usinage et des coûts de préparation)
  • D’assurer la qualité (meilleure précision)
  • La production de masse, de petites séries (renouvelable ou non), de production unitaire (prototype)

 

  • Schéma de principe d’un axe numérique

Le moteur à courant continu 1 entraîne sans jeu la vis à billes 2 dont l’écrou 3 est lié au chariot 4. À l’extrémité de la vis, un compteur d’impulsions 5 vérifie constamment la position exacte du chariot 4 en additionnant le nombre de fractions (très petites) de tours de vis. Cette information transmise au directeur de commande numérique 6 est comparée avec les positions prévues par le programme, cette seconde action continuelle de contrôle et d’ajustement est appelée « boucle de position »

Remarque : Un axe est considéré comme complet s’il possède les 2 boucles (position et vitesse). Dans le cas contraire, on le considère comme un demi axe (ou bien axe positionné)